Historique

La Maison de Lina est la dernière maison d’hébergement lavalloise créée pour répondre aux besoins toujours croissants de venir en aide aux femmes et enfants victimes de violence conjugale. Elle tient son nom d’une femme, Lina, qui a été hébergée à la maison l’Esther. Suite à un retour au domicile familial, Lina a été assassinée par son conjoint violent. En hommage à cette femme forte et courageuse, nous avons décidé de donner son nom à notre maison.

Bien que la grande aventure de mise sur pied de la Maison de Lina ait débuté au sein de l’équipe de la Maison L’Esther en 2004, l’acte de naissance officiel de notre organisme fut émis le 5 avril 2005. C’est ensuite à l’automne de cette même année que l’assemblée générale de fondation eu lieu ainsi que le versement du premier financement à la mission.

À l’été 2006, les premières travailleuses furent embauchées et l’emménagement dans une petite maison temporaire a eut lieu. Quelques mois plus tard, les premières femmes et enfants furent hébergés à la Maison de Lina. Nous pouvions, à l’époque, accueillir seulement 4 personnes à la fois.

Puis à l’automne 2008, nous avons eu la chance d’avoir les financements nécessaires pour acheter une plus grande maison. Nous pouvons désormais héberger 15 femmes et enfants. C’est également à ce moment que l’équipe s’est agrandie pour passer de 6 à 12 intervenantes.

Au cours des dernières années, notre ressource a développé plusieurs projets et collaborations lavallois. Parmi les plus marquants, une collaboration a eu lieu entre les trois maisons lavalloises ainsi que le CAVAC de Laval afin de mettre en place la formation de 225 patrouilleurs de la police de Laval sur la violence conjugale.

Les trois maisons ont également lancé conjointement un vaste projet de sensibilisation à la violence psychologique. La promotion de cette campagne « Vous n’êtes pas folle » est apparue dans les stations de métros et sur les autobus de Laval.

Notre partenariat avec la Maison l’Esther a également mené à la traduction de nos outils d’intervention pour les rendre accessible aux femmes immigrantes. En effet, nous avons constaté une augmentation du nombre de femmes originaires d’autres pays ayant besoin de notre aide et que nous accueillons au sein de notre hébergement.

La Maison de Lina a fêté ses 10 ans en 2016. Cet anniversaire a notamment été marqué par la tenue du projet « Couloirs de la violence amoureuse » en collaboration avec plusieurs partenaires régionaux. Nos intervenantes jeunesse se sont déplacées dans plusieurs écoles lavalloises afin de sensibiliser les jeunes à la violence conjugale dans les relations amoureuse puisque cette problématique sociale est malheureusement vécue à tout âge de la vie.