Questions et Réponses

Faire appel à une maison d’hébergement peut parfois soulever plusieurs questionnements.  Dans cette section nous tenterons de répondre à certains de ceux qui nous sont le plus fréquemment posés.

Si je viens en hébergement est-ce que je vais pouvoir sortir, faire mes activités habituelles; aller travailler, amener les enfants à l’école ou la garderie, etc.?
Bien sûr que oui, la maison d’hébergement n’est pas une prison.

Combien de temps puis-je rester en hébergement?
Le temps de séjour sera évalué avec vous, selon votre situation et vos besoins, mais nous demeurons une ressource à court terme.

Est-ce que je vais devoir partager ma chambre avec d’autres résidentes?
À la maison de Lina, chacune des résidentes ou des familles ont leur propre chambre et les portes se barrent afin de préserver leur intimité.

Est-ce que je dois payer l’hébergement ou acheter ma propre nourriture?
Non. L’hébergement et les services sont gratuits, cela inclus la nourriture.

Est-ce que si je viens avec mes enfants, leur père pourrait appeler la police et m’accuser d’enlèvement?
Le fait de venir en hébergement n’est pas un motif pour t’accuser d’enlèvement car tu es ici pour ta sécurité et celle de tes enfants.  Par contre, si tu crois que leur père pourrait contacter les policiers ou être inquiet pour votre sécurité, tu peux toi-même les appeler afin de les mettre au courant de la situation.

Est-ce que je dois absolument avoir vécu de la violence physique pour faire appel à vos services?
Bien sûr que non! Toutes les autres formes de violence (psychologique, verbale, etc.) ont des conséquences considérables et nous pouvons te venir en aide peu importe celle(s) dont tu es victime.

Pour toutes autres questions, n’hésitez pas à nous contacter!